Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 12:45


                     

Concentration - Mémoire

La sophrologie est avant tout une concentration mentale. C’est une méthode pour se concentrer sur soi, sur ses sensations, mais aussi sur le monde qui nous entoure.

Apprendre à développer sa concentration est nécessaire aux étudiants, mais aussi au Personnel des entreprises qui doit développer une excellente concentration pour être plus productif et assurer une bonne gestion de son poste. Enfin, dans tous les domaines de l’existence, il est nécessaire de savoir se concentrer, et acquérir une bonne mémoire.

Dans le cadre des études :

Pour l’écolier, le collégien, le lycéen et l’étudiant, l'échec scolaire est quasiment toujours dû à des problèmes de concentration qui entraînent des difficultés de mémorisation, de confiance en soi et d’angoisse de rater ses examens.
Il en découle de l'anxiété et une perte de moyens préjudiciables à l'apprentissage.

Dans la vie personnelle, professionnelle 

Où ai-je mis mes clés ?
Comment s’appelle cette personne déjà !! ?
Quel est le titre du film que j’ai vu hier soir ?
Où ai-je rangé le dossier du prochain congrès ?
De quoi mon supérieur hiérarchique a-t-il parlé lors de la dernière réunion ?

Vous avez de la peine à vous concentrer et à mémoriser ?

Les troubles de la mémoire  sont  souvent causés par le surmenage, le stress, l’anxiété, un choc émotionnel  les insomnies, la déprime…
Ils peuvent aussi être liés à un traumatisme physique, à une maladie.
Mais au-delà des pathologies,  nous connaissons tous, le phénomène « des trous » de mémoire, de la baisse des performances intellectuelles, des oublis.
La mémoire s’entraîne ! Mais oui ! la gymnastique des neurones est aussi utile que l’entretien du corps ! 

Quelques séances de sophrologie vous permettrons de découvrir le plaisir de constater  rapidement vos progrès réels et de retrouver confiance en vos capacités, juste en pratiquant des exercices spécifiques à l'entraînement de la mémoire, et de la concentration.

 

Sophrologie: la concentration et l’attention

La concentration consiste à orienter volontairement et de manière prolongée l’attention vers un objet déterminé. Ce peut être une activité, une pensée, un objet physique, une personne ou la concentration sur une sensation. Ça n’est pas pour autant une focalisation exclusive de l’attention, d’autres phénomènes sont présents à la conscience avec l’objet de la concentration.

 

Nous avons un contrôle indirect sur notre capacité à nous concentrer. Cette capacité va dépendre de plusieurs facteurs:

- des facteurs externes: lieu où on se trouve, le moment, …

- des facteurs internes: la fatigue, l’état émotionnel, le stress …

Beaucoup de raisons impliquent donc un manque ou des difficultés de concentration. Or elle est un élément fondamental dans le processus de mémorisation (entre autres). La mémoire découle de notre qualité de concentration.

L’un des facteurs redoutable dans le manque de concentration est le flot de pensées, le vagabondage mental. Lorsque nous pensons trop, nous n’arrivons pas à nous concentrer.

La concentration est aussi reliée au plaisir et à la motivation: nous serons moins concentrés sur un domaine qui n’est pas « notre tasse de thé » que le contraire. Nous avons tous l’expérience d’une matière scolaire dont nous avions horreur et que nous devions malgré tout travailler. Et a contrario, une tâche, un moment particulièrement intenses en émotions agréables et positives qui restent gravés en mémoire.

Le maintien et le contrôle de l’attention peuvent être effectués par notre simple volonté: nous fixons délibérément notre attention sur un élément. Mais notre environnement, les stimuli extérieurs peuvent également capter notre attention (lorsque nous regardons la TV, surfons sur internet, jouons à des jeux vidéos, etc). Donc, deux modes de contrôle différents qui se disputent et se complètent à la fois (pour retenir des informations, j’ai besoin d’avoir l’intention de les retenir, ma volonté, et j’ai besoin de stimulus externes comme des supports visuels, auditifs, etc).

Aujourd’hui, il est clair que notre environnement stimule beaucoup plus notre attention. Nous vivons en effet au milieu des multimédias de plus en plus perfectionnés, une société de consommation exacerbée, tout est fait pour solliciter notre attention. Il faut cependant ne pas oublier de « muscler » notre capacité interne à nous concentrer. Cette capacité est en effet fondamentale car elle nous donne en quelque sorte plus d’autonomie cognitive. En fait, tout est question d’équilibre, de conscience et de connaissance de soi.

En sophrologie nous travaillons la capacité de concentration de manière progressive. Si la personne a des difficultés spécifiquement liées à la concentration (et c’est normal!), nous pouvons prendre le temps, de temps en temps, pour faire des exercices spécifiques, simples, rapide et qu’on peut reproduire chez soi.

Au début, il y aura certainement des difficultés de concentration mais à force de pratique, la personne aura moins de mal à se concentrer. La sophrologie est une concentration, c’est un exercice d’écoute de soi, nous sommes concentrés lors de chaque exercice ou pratique, même s’il y a des difficultés. De ce fait, la sophrologie est une pratique qui booste de manière générale notre capacité de concentration.

 

Nous pouvons apprendre à contrôler certains facteurs, du moins à les prendre en compte dans notre capacité à nous concentrer.

Nous pouvons par exemple dans un premier temps aménager les conditions favorables pour se concentrer: être dans un lieu calme, à un moment où nous ne sommes pas très fatigués, un lieu où nous nous sentons en sécurité, prendre soin d’éteindre les portables, débrancher les téléphones…

Nous pouvons peut-être remarquer que nous sommes plus ou moins concentrés le matin ou l’après-midi, que cette capacité est moins bonne lorsque nous faisons plusieurs choses en même temps, ou que suivant le lieu dans lequel nous nous trouvons nous aurons dans les premiers temps du mal à nous concentrer.

Puis dans un deuxième temps nous pouvons entraîner notre mental c’est à dire notre capacité à centrer notre attention sur quelque chose de simple au départ comme un stylo, une plante, une assiette… (un objet neutre). Et varier les exercices en évoluant vers plus de difficultés. N’oublions pas que le cerveau est un organe très modulable, flexible, rééducable.

 

Vous aurez sûrement des idées parasites qui surviendront. Ne cherchez pas à les chasser, ça ne sert à rien de s’acharner. Vous ne connaissez pas l’expérience où on vous demande de ne pas penser à un crocodile? Essayez, vous allez vous mettre à penser à un crocodile. Donc, il faut laisser passer ces pensées, trouver une stratégie où vous accueillez l’arrivée des pensées mais où vous vous accordez le droit de les mettre de côté pendant un temps. C’est la même chose lorsque vous essayez de « ne penser à rien ». Au final, vous vous mettrez à penser à quelque chose, ce « rien », il prend de la place dans votre tête…

 

La concentration est un élément que l’on peut réapprivoiser mais comme tout processus évolutif, ça demande un certain temps et de l’entraînement.

 

 

La Sophrologie étudie la conscience à travers ses différents états : conscience pathologique, conscience ordinaire, conscience sophronique et à travers ses différents niveaux : veille, sommeil, niveau sophro-liminal qui se situe entre les deux. C'est dans ce niveau que vont pouvoir être renforcées les structures positives de la personne. Toutes les sensations perçues vont être assimilées. Ce niveau favorise la concentration, améliore la mémoire, facilite l'expectative (trouver ou retrouver le goût à..., la motivation). C'est un niveau apaisant, équilibrant, restructurant.

 

Introduction :

La mémoire est une fonction principale de l'être qui comprend :
.....- L'enregistrement : on parlera de mémoire immédiate
.....- Le stockage : c'est l'enregistrement en profondeur après codification
.....- Le déstockage : c'est la recherche d'une information stockée

La mémoire immédiate utilise les canaux des cinq sens pour obtenir l'information. Elle est effacée au bout de quelques secondes (20 à 30s), pour ne pas saturer le cerveau de données inutiles dans l'instant. Le stockage de l'information fonctionne bien au niveau de la mémoire immédiate si le cerveau est détendu, si l'être est détendu. Lorsque l'être est stressé, la mémoire ne peut pas stocker correctement.

Le stockage de l'information passe par :
.....- Une répétition de l'information pour l'imprimer en profondeur dans la mémoire
.....- Un étiquetage, à savoir l'affection d'une référence sur cette information.

Le déstockage de l'information pourra se faire facilement dès l'instant que l'être est détendu. Si l'information à retrouver est pour l'être source d'angoisse, de stress, cette information sera non accessible.

Donc pour qu'un individu mémorise correctement une information, il faut qu'il soit détendu et concentré.

 

 


 

Mémoire et Sophrologie :

La sophrologie définit différents outils qui permettront à l'être :
.....- D'augmenter son état de détente et de relaxation
.....- D'améliorer sa capacité de concentration
.....- D'affiner ses cinq sens afin de mieux capter l'information

Par ailleurs, le professeur Caycedo a mis au point une méthode originale d'entraînement de la mémoire basée principalement sur cinq techniques :
.....- L'évocation : d'un souvenir
.....- La fixation : des sensations agréables associées au souvenir dans la conscience immédiate
.....- L'association : du souvenir avec un autre similaire
.....- Larépétition : imprégnation en profondeur de la mémoire
.....- La présentation sophromnésique : intégration de la capacité mémorielle.

Cette méthode permet de travailler sur la fixation et la restitution des informations à mémoriser.
Définition:

La mémoire est la fonction qui permet de coder, capter, conserver et restituer les stimulations et les informations que nous percevons. Elle met en jeu aussi bien les structure physiques que psychiques.

Dans le cerveau il n’existe pas un centre de la mémoire mais une multitude de zones concernées par des réseaux de neurones, de cellules nerveuses.

 

Il y’a deux types de mémoire; celle à long terme et celle à court terme.

Il est important de bien dormir pour préserver sa mémoire. Avoir une bonne alimentation, une activité physique régulière et surtout stimuler sa mémoire.
(www.lecerveau.mcgill.ca; www.memoire-plus.com/index.asp)

Et la sophrologie dans tout ça?

Elle permet:

  • un travail sur la concentration
  • une amélioration du savoir
  • une oxygénation du cerveau
  • un recentrement sur l’instant présent
  • un travail sur l’optimisme (facteur émotionnel permettant de stimuler son intelligence émotionnelle)
  • un développement de l’utilisation des sens
  • d’évacuer les tensions
  • une prise de conscience de ses capacités

Partager cet article

Repost 0
Published by inspirezvous la bulle de detente
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de inspirezvous la bulle de detente
  • Le blog de inspirezvous  la bulle de detente
  • : INSPIREZ-VOUS LA BULLE DE DETENTE PRESENTATION DE LA SOPHROLOGIE ET LA RELAXATION POUR TOUT CEUX QUI SOUHAITENT FAIRE LE CHEMIN VERS LA CONSCIENCE ET L 'EXPLORATION DE LEUR MONDE INTERIEUR EN VUE DU BIEN ETRE ET DE L'HARMONIE .EQUILIBRE ET DEVELOPPEMENT PAR LA RELAXATION .La plus grande révolution de notre génération est la découverte que l'être humain, en changeant l'attitude de ses pensées intérieures, peut changer les aspects extérieurs de sa vie. William James (1842-1910)
  • Contact

Recherche

Liens