Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

 

QU'EST-CE QUE LA SOPHROLOGIE ?

 

Étymologiquement, « sôs » est une racine grecque qui signifie harmonie, équilibre, « phren »esprit, et « logos » discours, étude.

 

« La Sophrologie est tout à la fois une SCIENCE, une PHILOSOPHIE, une THÉRAPEUTIQUE, et un ART.

 

Son but essentiel est l’étude phénoménologique de l’ensemble des moyens psychologiques, physiologiques, chimiques, physiques capables d’agir sur la conscience humaine et de la modifier, ainsi que celle de leur application en thérapeutique médicale » (Dr Rager)

 

C'est une véritable science avec ses lois et ses concepts que l'on apprend.

Une philosophie avec ses principes humanistes, existentiels que l'on adopte.

Un art avec ses techniques que l'on acquiert.

Une thérapie avec ses applications

 

La Sophrologie provoque des modifications de la Conscience humaine, appelés « États modifiés de Conscience », qui ont été mis en évidence par les neurologues en observant l’électroencéphalogramme des personnes en état de relaxation et que l’on appelle « États de Conscience Sophronique ». Par ailleurs, ils ont constaté que les centres régulateurs de la base du crâne sont stimulés. Il y a donc rééquilibrage cérébral.

Le sophrologue « reprend » à Platon le « terpnos-logos » (parole douce, monotone qui agit sur le « thymos » état psychosomatique, engendrant l’état « sophrosynen », état de calme, de concentration suprême de l’esprit produit par de « belles » paroles.

Grâce au terpnos-logos, le sophrologue va permettre à son patient d’atteindre l’état sophronique, en appuyant sur certains mots induisant notamment un état (détendu, lourd, chaud).

 

Le terme « SOPHROLOGIE » a été créé par le professeur Alfonso CAYCEDO, psychiatre, (d’origine espagnole, né en Colombie) pour désigner : « non seulement les phénomènes appelés hypnotiques, mais les techniques de relaxation, hypnose active fractionnée, l’entraînement autogène de SCHULTZ, les techniques de JACOBSON, CHERTOCK ainsi que certains états rencontrés au cours du YOGA ».

Ce terme a été proposé et accepté au cours d’une réunion mondiale de psychiatres, à Vienne en 1960.

 

Les origines de la Sophrologie :

Bien que le terme « Sophrologie » soit une récente intention, son existence en tant que phénomène plus ou moins détectable est très ancien.

Les sources de la Sophrologie trouvent à la fois leurs origines en Occident et en Orient. C’est l’apport et la réunion des richesses orientales et occidentales, du spirituel et du rationnel, du mental et du physique.

 

La Sophrologie

 

C’est aussi la possibilité d’être heureux, même avec des problèmes à résoudre et

des évènements désagréables à vivre.

C’est avec un certain entraînement, se sentir capable de réagir de façon positive

face à une situation inquiétante.

C’est créer un réflexe, un état de bien-être quasi permanent.

 

 

 

« Connaître la Sophrologie,

c’est se connaître et comprendre les autres.

Différentes techniques et théories vous sont enseignées,

afin de vous connaître et de vous accepter complètement,

chose essentielle pour être heureux !

Le bonheur est en vous,

et vous ne le trouverez nulle part ailleurs.

Pour cette raison, vous vous devez d’expérimenter consciemment votre individualité,

et vous accepter tel que vous êtes,

même si votre désir est de changer par la suite.

Vous êtes un être humain ,

une complète entité en vous-même :

un esprit, un mental et un corps,

tous trois étroitement liés,

et il faut trouver un équilibre parfait entre ces trois éléments pour être heureux.. »

 

Dr Raymond Abrezol

(Vaincre par la Sophrologie)

 

 

« Un symptôme dans votre corps est en étroite relation avec votre esprit ou votre mental dans la majorité des cas. Par conséquent, il n’est pas suffisant de traiter seulement de symptôme, mais il est absolument nécessaire de s’attaquer à ses causes profondes, et c’est là le but principal de la thérapie en sophrologie. »

 

 

Une vieille légende hindoue raconte…

 

Une vieille légende hindoue raconte

qu’il y eut un temps, où tous les hommes étaient des dieux.

Mais ils abusèrent tellement de leur divinité que Brahma,

Le maître des dieux, décida de leur ôter le pouvoir divin

et de le cacher à un endroit où il serait impossible de le trouver.

Le grand problème fut donc de lui trouver une cachette.

Lorsque les dieux mineurs furent convoqués à un conseil pour

résoudre ce problème, ils proposèrent ceci :

« Enterrons la divinité de l’homme dans la terre »

Mais Brahma répondit :

« Non, cela ne suffit pas, car l’homme creusera et la trouvera ».

Alors les dieux répliquèrent :

« Dans ce cas, jetons la divinité dans le plus profond des océans ».

Mais Brahma répondit à nouveau :

« Non, car tôt ou tard, l’homme explorera les profondeurs

de tous les océans, et il est certain qu’un jour,

il la trouvera et la remontera à la surface ».

Alors les dieux mineurs conclurent :

« Nous ne savons pas où la cacher,

car il ne semble pas exister sur terre ou dans la mer

d’endroit que l’homme ne puisse atteindre un jour ».

Alors Brahma dit :

« Voici ce que nous ferons de la divinité de l’homme :

nous la cacherons au plus profond de lui-même,

car c’est le seul endroit où il ne pensera jamais chercher ».

Depuis ce temps là, conclut la légende,

L’homme a fait le tour de la terre,

Il a exploré, escaladé, plongé, et creusé,

A la recherche de quelque chose qui se trouve en lui.

 

 

 

A QUOI SERT LA SOPHROLOGIE ?

 

La Sophrologie sert à :

  • Savoir se relaxer à tout moment, en tout lieu, et dans n'importe quelle position.

  • Lutter contre le stress et la fatigue.

  • Vaincre les insomnies.

  • A retrouver calme et paix intérieure.

  • Contrôler la peur.

  • Cultiver le recul face aux évènements.

  • Améliorer les relations avec soi et avec les autres.

  • Retrouver confiance en soi et développer la confiance en soi.

  • Reprendre contact avec sa créativité.

  • Pouvoir contrôler ses réactions émotionnelles.

  • Apprendre à « recharger ses batteries ».

  • Mieux se connaître et se réaliser professionnellement.

  • Prendre du recul et clarifier vos objectifs.

  • Trouver votre propre source de motivation.

  • Découvrir vos ressources inconscientes.

  • Développer votre faculté d’adaptation au changement.

  • Envisager sa vie sous un jour positif.

  • Prendre une décision.

  • Solutionner un problème.

  • Lutter contre la lassitude et le découragement.

  • Supprimer les complexes inhibiteurs.

  • Augmenter la motivation.

  • Stimuler les facultés d’attention et de concentration.

  • Contrôler, voire soulager ses douleurs.

  • Augmenter l’énergie physique et améliorer la performance.

  • Aiguiser sa mémoire.

  • Préparation à l’accouchement.

  • Préparation à tout examen, épreuve.

  • Se libérer des dépendances.

  • Avoir une vie sexuelle harmonieuse.

  • Vieillir sans trop souffrir.

A QUI S'ADRESSE LA SOPHROLOGIE ?

 

La Sophrologie, source de multiples bienfaits s’adresse à un nombre toujours croissant de personnes.

 

 

La Santé vous intéresse ?…

… La Santé s’apprend !

 

Le repos, les loisirs et l’exercice physique ne suffisent pas à éliminer les tensions.

La Sophrologie peut le faire ainsi que d’autres techniques de relaxation.

Elle s'adresse aussi aux bien-portants afin qu'ils restent en bonne santé physique et mentale.

Elle a des objectifs concrets, de la récupération d’une simple fatigue jusqu’à la transformation de SOI

et la réalisation de ses objectifs.

 

 

La Sophrologie chez l’enfant :

 L’enfant, tout comme l’adulte est soumis aux agressions du monde extérieur. De ce fait, il est souvent perplexe, cherche des repères et son identité.

 Présentée sous une forme adaptée l’enfant peut tirer un immense profit de la Sophrologie.

L’univers des enfants est peuplé d’images, de symboles.

Ces images, ces symboles, lors des séances vont être entendus, exprimés, et chose très importante pour l’enfant, reconnus par l’adulte.

 Dans l’esprit de l’enfant il n’y a pas de frontières entre le réel et l’imaginaire.

 A travers les voyages dans l’imaginaire que va lui offrir le sophrologue, des nouvelles relations vont s’établir, relations qui vont s’inscrire dans le merveilleux et qui pourront être d’une grande aide en cas de conflits ou de difficultés quelles qu’elles soient.

 Les séances de sophrologie permettent à l’enfant de découvrir son corps, de développer ses forces de vie, de se débarrasser de ses tensions.

 Le monde environnant et les événements extérieurs seront toujours les mêmes, mais son regard sur eux, son mode d’appréhension et sa capacité à les vivre seront différents.

 Au fur et à mesure, il va élargir son champ d’expérience, réveiller ses potentialités jusqu’alors endormies.

 Joie, spontanéité, confiance, liberté, sécurité, feront partie de son quotidien, et le guideront sur le chemin de l’épanouissement dont il aura besoin, pour devenir l’adulte de demain.

 

La Sophrologie chez l’adulte :

 Chaque individu est détenteur d’un potentiel insoupçonné.

 Mais il arrive que ce potentiel, à la suite de certains événements de la vie (choc émotionnel, stress, problèmes d’ordre professionnel, de santé…) soit mal exploité, mal utilisé.

 Afin de répondre aux agressions du monde extérieur, l’homme a les mêmes réactions que l’animal : le combat, la crainte, la fuite.

Mais très souvent, il ne peut les extérioriser de façon naturelle.

 Cette impossibilité de réagir naturellement à son instinct peut provoquer de très fortes tensions internes, et tôt ou tard créer un symptôme fonctionnel ou une dépression nerveuse.

 Certains palliatifs peuvent alors se mettre en place, alcool, tabac, voire même l’utilisation de certaines drogues.

Cependant, le geste non contrôlé s’installe, et la dépendance reste un danger latent.

Adopter cette façon de vivre peut être vite éprouvant, destructeur et mener rapidement à toutes sortes de maladies.

 La Sophrologie va aider l’individu à retrouver ce potentiel qui est en lui, de concert avec la médecine conventionnelle.

Il sera amené à réfléchir, à comprendre ce qui ne va pas dans la vie.

Plus décontracté physiquement et mentalement, il pourra apporter des changements à sa façon de vivre, sa façon de penser, développer sa personnalité, et réagir tout à fait différemment à ses problèmes.

 

 

 

DANS QUELS DOMAINES PEUT-ON AVOIR RECOURS A LA SOPHROLOGIE ?

 

La Sophrologie « s’attaquant » directement à la cause du problème ou du symptôme, peut, de concert avec la médecine conventionnelle, intervenir à différents niveaux dans de très vastes domaines. Nous n’en citerons ici que quelques-uns.

La liste sera donc loin d’être exhaustive chez l’enfant comme chez l’adulte d’ailleurs.

 

Chez l’enfant :

 

L’Asthme :

 La Sophrologie va permettre à l’enfant de réduire dans un premier temps la peur et l’angoisse qui se rattachent à ses crises, et dans un deuxième temps améliorer la dyspnée.

 L’Énurésie :

 Quelques aménagements dans la relation « parents-enfant » est dans ce cas souvent nécessaire. La Sophrologie va aider l’enfant à devenir « grand », à se responsabiliser.

 Les troubles du comportement concernant :

-         l’adaptation familiale

-         l’adaptation scolaire

-         l’adaptation sociale.

 L’intelligence des enfants présentant ces troubles est normale. Ils ne présentent aucune maladie mentale, mais leur comportement s’avère difficile. Ils sont parfois agressifs ou bloqués, peuvent se montrer turbulents ou au contraire sans force de volonté.

 La Sophrologie va permettre chez certains de ces enfants de retrouver leur dynamisme, chez d’autres, un déblocage, un déparasitage, évitant de ce fait la constitution d’une organisation névrotique à l’âge adulte.

 

Chez l’adulte :

 Le « stress » :

 Le « stress » est une réponse de votre corps à des agressions extérieures.

La Sophrologie va vous permettre de maîtriser, de gérer votre « stress », voire l’utiliser. Elle vous apprendra à ne pas vous laisser déborder par les tensions quotidiennes et faire, pourquoi pas, « bon ménage » avec le « stress ».

 Les angoisses et les dépressions :

 La Sophrologie restera une aide précieuse à ces maladies fonctionnelles directement liées à nos « stress » successifs.

 L’insomnie :

 La Sophrologie va permettre dans un premier temps de mettre en évidence les problèmes profonds dont souffre généralement l’insomniaque.

Ces problèmes résolus, la Sophrologie constituera une aide efficace afin de lutter contre l’insomnie.

 Les migraines :

 La crise migraineuse est souvent déclenchée et aggravée par des perturbations émotionnelles qui créent un trouble circulatoire au niveau du cerveau.

Après s’être assuré qu’il n’existe pas de cause organique à ces crises migraineuses, la Sophrologie assurera une diminution de leur fréquence, de leur violence, voire leur disparition complète, après un apprentissage progressif de certaines techniques.

 L’obésité :

 Des problèmes psychologiques profonds sont souvent responsables de l’obésité.

L’obèse est un sujet qui réagit aux ennuis, aux vicissitudes de l’existence par une augmentation de l’appétit.

La boulimie est un mécanisme de compensation, de défense personnelle.

La Sophrologie intervenant sur les causes des tensions, une alimentation appropriée, seront pour la personne obèse une aide précieuse pour s’engager sur ce chemin long et difficile qu’est la lutte contre l’obésité.

 L’alcoolisme :

 Chez un sujet coopératif, désireux de se débarrasser de son intoxication, le but de la Sophrologie sera ici d’aider ledit sujet à s’adapter aux réalités de la vie, les affronter sans qu’apparaisse son désir d’alcool.

 Le tabagisme :

 Après avoir cerné les motivations du sujet qui le poussent à arrêter de fumer, la Sophrologie fera naître en lui le désir d’un bien-être futur, beaucoup plus intense que le plaisir immédiat de fumer une cigarette.

 Nous sommes dans ces deux cas, tabagisme et alcoolisme, dans un contexte « plaisir-déplaisir » cher à FREUD. En principe, un être « normal » est capable de refuser un plaisir immédiat s’il sait que le plaisir futur qu’il tirera de ce refus sera supérieur.

 Les problèmes sexuels :

        L’impuissance :

 L’impuissance peut-être à la fois la cause et l’effet de l’anxiété. En effet, une impuissance constatée à la suite d’une période de surmenage, peut accroître l’anxiété du sujet et aggraver la situation.

L’impuissance peut-être également le symptôme d’un conflit réprimé.

Dans ce cas, il sera nécessaire de mettre à jour les causes profondes par sophro-analyse en vue d’une réadaptation analytique, seule capable d’entraîner la guérison du sujet.

      La stérilité :

 Certaines causes psychologiques (peur de la grossesse, peur du rôle de mère, paraissant difficile à assumer, etc…) peuvent rendre la fécondation impossible.

Les techniques sophrologiques appropriées vont permettre d’estomper cette nouvelle cause de tension et d’anxiété qui s’installe généralement chez la femme : cette crainte d’être stérile.

 Les dermatoses :

     L’eczéma :

 Les résultats se vérifient davantage chez les sujets où les poussées sont déclenchées par des conflits psychologiques. Il peut s’agir d’un conflit bloqué de frustration affective sans possibilité de libérer son agressivité.

Il sera nécessaire alors de découvrir les perturbations sous-jacentes, mises en évidence par sophro-analyse et ensuite traitées à l’aide de techniques appropriées.

 

La Sophrologie et la femme enceinte :

 

La grossesse est un moment merveilleux dans la vie d’une femme, et elle doit vivre ce moment là de la façon la plus positive possible, en évitant les situations stressantes.

 La mémoire du bébé est active dès le 4ème mois de la grossesse, et va commencer à vivre toutes les émotions vécues par la mère.

C’est une des raisons pour laquelle, il est souhaitable de commencer une préparation à l’accouchement en sophrologie dès le 3ème ou le 4ème mois.

 Une femme enceinte entraînée assez tôt peut se sentir responsable du moment de la naissance de son enfant, elle sera capable d’assumer son accouchement, de gérer, de contrôler ses contractions.

 Dans la perception de la douleur liée à l’accouchement, trois facteurs ont un rôle déterminant :

    - la peur

    - l’imagination

    - l’absence de toute instruction.

 Le but de la Sophrologie est d’enseigner, d’éclairer et de rassurer. C’est la suggestion à l’état de veille.

 Dans la majorité des cas, la suggestion simple fait disparaître en état sophronique les troubles dus à l’anxiété.

 En effet, certaines techniques respiratoires qui vont lui être enseignées vont lui permettre de contrôler ses contractions en sachant que la contraction est une douleur, que la contraction vient par vagues.

 La Sophrologie ne se substitue en aucun cas au gynécologue ou au corps médical. Elle est un plus.

 Un plus qui va permettre une participation active de la mère, du père s’il en manifeste le désir, un plus qui va pouvoir aider également quant à l’établissement d’un dialogue « maman-bébé », en fait, un plus qui permet de développer un état d’esprit différent, quant au déroulement de la grossesse et de l’accouchement lui-même.

Dans ce dialogue, la future mère va envoyer des messages verbaux et non verbaux à son bébé.

 La technique de la Sophro-Acceptation-Progressive (SAP) permettra à la future mère de visualiser son accouchement.

La technique de la Sophro-Substitution-Sensorielle (SSS) permettra de pouvoir bien gérer la douleur.

 

La Sophrologie et le sport :

 Les techniques sophrologiques sont également utilisées dans le domaine du Sport.

 

Que vous soyez sportif de haut niveau ou non, l’entraînement sophrologique vous permettra d’être au maximum de votre forme au moment voulu, et de réaliser d’excellents résultats.

 Différentes méthodes sont utilisées : certaines seront employées pour diminuer la crainte, le trac, et d’autres pour augmenter la combativité et la confiance en soi.

 Il existe une relation directe entre les muscles et le cerveau.

Crainte, trac, manque de confiance en soi, réduisent considérablement la possibilité d’une performance.

 La Sophrologie va vous préparer mentalement et en détail à votre prochaine compétition sportive. Relaxé, vous imaginerez l événement.

 Les exercices de respiration sont également très importants dans les compétitions sportives ou les exercices physiques en général.

 Ces exercices de respiration vous permettront d’accroître votre quantité d’oxygène et d’énergie dans le corps, le cerveau et les muscles.

 Ayant acquis la quantité d’oxygène suffisante, il vous sera plus facile de vous concentrer et de mémoriser.

Une concentration optimale vous permettra alors d’augmenter vos chances de succès.

 

La Sophrologie vous fera vivre une expérience enrichissante et dynamisante

pour l'accomplissement de votre sport favori.

 

Les buts de la Sophro-pédagogie du Sport

 

Les principaux buts recherchés lors de la préparation mentale d’un sportif sont les suivants :

 

      Ø      Stimuler les capacités d’imagination et de mémorisation.

Ø      Améliorer les facultés d’attention et de concentration.

Ø      Augmenter la motivation.

Ø      Lutter contre la lassitude et le découragement.

Ø      Développer la pensée positive.

Ø      Gérer le stress.

Ø      Supprimer les complexes inhibiteurs.

Ø      Résoudre les problèmes personnels et préparer à la vie post-compétitive.

Ø      Récupérer physiquement et psychologiquement.

Ø      Améliorer le sommeil.

Ø      Augmenter l’énergie physique et améliorer la performance.

Ø      Contrôler la douleur.

Ø      Responsabiliser l’individu.

Ø      Favoriser l’épanouissement de la personnalité.

Ø      Améliorer la connaissance de soi et celle des autres et développer la cohésion de groupe.

 

La Sophrologie et le 3ème âge :

 

Les méthodes utilisées sont adaptées en fonction des besoins de chaque personne.

 Des conseils sont donnés pour apprendre à consacrer son temps au plaisir de vivre sans oublier de faire des exercices physiques réguliers, pour éviter l’ankylose des articulations.

 Grâce à la Sophrologie certains exercices peuvent aussi être faits mentalement lorsqu’il n’y a pas de possibilité de les faire physiquement.

 Nous faisons en sorte que la personne reste consciente de toutes les parties de son corps.

 Pour que la personne puisse faire face à ses problèmes nous utilisons les techniques de « visualisation » appropriées.

 Les exercices respiratoires sont une aide précieuse afin de bien oxygéner les cellules et d’apporter le plus possible d’oxygène dans le cerveau pour entretenir la mémoire et les facultés de concentration. La technique pour atteindre ces différents buts s’appelle la Sophro-Respiration-Synchronique. Elle associe la respiration à un geste corporel.

 D’autre part, il existe beaucoup de méthodes en sophrologie pour améliorer ou renforcer la mémoire.

 

hypnose-mieux-etre

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de inspirezvous la bulle de detente
  • Le blog de inspirezvous  la bulle de detente
  • : INSPIREZ-VOUS LA BULLE DE DETENTE PRESENTATION DE LA SOPHROLOGIE ET LA RELAXATION POUR TOUT CEUX QUI SOUHAITENT FAIRE LE CHEMIN VERS LA CONSCIENCE ET L 'EXPLORATION DE LEUR MONDE INTERIEUR EN VUE DU BIEN ETRE ET DE L'HARMONIE .EQUILIBRE ET DEVELOPPEMENT PAR LA RELAXATION .La plus grande révolution de notre génération est la découverte que l'être humain, en changeant l'attitude de ses pensées intérieures, peut changer les aspects extérieurs de sa vie. William James (1842-1910)
  • Contact

Recherche

Liens