Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

 

02leversoleil

 

 

Pourquoi avons-nous besoin de relaxer?

 

Tout stress, toute émotion, toute préoccupation a des répercussions sur le plan physique où il s'inscrit sous forme de tensions. Ces phénomènes vécus de façon durable ou répétée ont pour conséquence d'installer un état chronique de tension physique, qui outre la fatigue qui l'accompagne peut affecter de façon plus spécifique tel ou tel organe ou fonction. Et c'est la porte ouverte à des dysfonctionnements de toutes sortes, pouvant aller du simple"mal dans sa peau" à des troubles beaucoup plus importants (douleurs, migraines, hypertension, cholestérol, colites...). Il est donc primordial de s'attaquer à ces tensions. C'est ce que fait la relaxation qui permet de décontracter une par une toutes les régions du corps. Avec la pratique, elle devient de plus en plus rapide et profonde. Sous l'effet de la relaxation, la respiration se régularise et se calme, descend au niveau abdominal (avez vous remarqué comme lorsque vous êtes stressés vous respirez rapidement et superficiellement?). Et comme il y a perpétuelle interaction entre le domaine mental, émotionnel et physique, la relaxation physique touche les deux autre plans:la ronde des pensées se calme et des sensations agréables de calme, de sécurité et de bien être s'installent. Elles sont dues à une modification de l'électroencéphalogramme: le cerveau produit majoritairement à ce moment là des ondes alpha à l'origine de ces sensations. Lorsque la séance se termine, on se sent reposé, régénéré, positif, et les soucis de la vie quotidienne ont perdu de leur importance ou du moins n'ont plus le pouvoir de nous perturber autant. Lors d'une pratique régulière, l'effet des séances dure de plus en plus,"diffuse" en quelque sorte dans la vie quotidienne où l'on se trouve naturellement plus détendu.

La relaxation en sophrologie:

Bien qu'en sophrologie, la relaxation ne soit pas une fin en soi, elle est un outil majeur. En effet, nous avons l'habitude de vivre dans deux états de conscience bien distincts qui sont la veille et le sommeil. L'état de relaxation, lui se situe entre les deux, on peut le qualifier "d'état intermédiaire". La sophrologie l'appelle "niveau sophro-liminal" bien qu'il ne soit pas spécifique à la sophrologie, toute relaxation quelle que soit la méthode appliquée est susceptible de l'induire. Cet état est très riche en potentialités, en particulier créativité, mémoire, visualisation, et bien d'autres encore, potentialités qu'il serait dommage de ne pas exploiter. Donc je dirai que la sophrologie commence lorsque l'état de relaxation est atteint. Toutes les techniques d'induction, de visualisation, d'auto-conditionnement, de thérapie, se passent dans ce niveau, ce qui leur confère une efficacité accrue par rapport à l'état de conscience ordinaire. Il est important de noter toutefois que ce n'est pas de l'hypnose car on est conscient tout au long de la séance à laquelle on participe pleinement. Le sophrologue ne dirige pas, il accompagne.
En sophrologie, la position adoptée pour la relaxation n'est pas systématiquement la position allongée. On apprend tout aussi bien à se relaxer assis sur une chaise ou debout. Si dans un premier temps c'est un peu plus difficile, on en découvre très vite les avantages. Tout d'abord, ce sont des positions de la vie courante, la coupure entre la séance et la vie est moins importante. Ensuite, le niveau de concentration est meilleur, on a moins tendance à "décoller" et on est plus apte à se concentrer sur les exercices tout en accédant à un bon niveau de relaxation. De plus, on accorde en sophrologie une très grande importance à la perception et l'intégration des sensations corporelles, vécues dans un contexte agréable et positif, elles participent à une harmonisation et une meilleure acceptation de son corps, qui renforcent le schéma corporel, base incontournable pour le développement d'une personnalité équilibrée sur le plan psychique. La relaxation dynamique, basée sur des mouvements très simples effectués avec une concentration sur la conscience du corps et les messages corporels, pendant et après le mouvement est très efficace dans ce domaine, nous aurons l'occasion d'y revenir.

Aspect pratique:

1) Les différentes positions de relaxation:

Il y a bien sûr la position allongée, sur le sol ou sur un matelas, totalement relâché, bras et jambes suffisamment écartés pour se sentir à l'aise. C'est ce qui se pratique en yoga.

La position assise, sur une chaise (éviter le fauteuil, sauf s'il est conçu spécialement pour cela, en raison de la tendance à s'"avachir" et de la hauteur des accoudoirs qui peuvent faire remonter les épaules). Le dos est droit, sans tension, la nuque et la tête bien positionnées dans l'alignement de la colonne vertébrale (il se peut dans un premier temps qu'au cours de la relaxation la tête ait tendance à tomber vers l'avant, ce n'est pas grave ,ça s'arrangera avec la pratique). Les épaules sont relâchées, les mains posées sur les genoux, les pieds en contact avec le sol, jambes écartées approximativement de la largeur du bassin.

La position debout est en général adoptée en vue d'un exercice dynamique. Le principe est le même, dos bien droit, tête bien positionnée, les bras le long du corps se laissent aller sans tension, simplement abandonnés à la pesanteur. Les jambes gardent une tension minimale, juste pour maintenir la position debout, elles sont écartées d'environ la largeur du bassin. Éviter d'avoir les genoux raides, pour cela vous pouvez les plier très légèrement. Vous vous sentirez peut être plus à l'aise en basculant légèrement le bassin vers l'avant. Cherchez votre position d'équilibre, votre centre de gravité, le poids bien réparti sur les deux jambes, ainsi qu'entre avant et arrière du corps.

2) Comment aborder la relaxation?

Évitez d'être dérangés, toutefois le silence absolu n'est pas indispensable, il n'est pas question de se couper du monde extérieur, bien au contraire. Sauf obstacle majeur, il est fortement conseillé de fermer les yeux et d'éviter de bouger pendant la relaxation, sauf si la position devient inconfortable. Prenez quelques instants pour vous recentrer sur votre corps, l'observation du rythme respiratoire est un bon moyen de retour à soi et d'apaisement. Faites un bilan de ce que vous ressentez, physiquement et mentalement, sans juger, simplement, observez, prenez note, c'est ainsi. Évitez de vouloir vous relaxer à tout prix, ce qui en général produit l'effet inverse! Soyez prêts à accepter ce qui se présente quoi que ce soit, même si vous avez tendance à juger que c'est "décevant", que vous n'êtes pas assez relâchés etc, etc...

Puis petit à petit commencez à détendre toutes les parties du corps une par une.
L'ordre est le suivant:

  • Le visage:les paupières, les sourcils, l'espace entre les sourcils, le front (imaginez si ça vous aide un lac tranquille), tout le cuir chevelu, les ailes du nez, les pommettes, les joues, la région des oreilles, le menton, desserrez les mâchoires et les lèvres.
    .

  • Lorsque le visage est bien relâché, le masque tombe, les traits s'apaisent. Vous pouvez alors imaginer que du visage la relaxation se répand dans le reste du corps comme une onde agréable et bienfaisante qui va s'installer progressivement dans les épaules, les bras, les coudes, les avants bras, les poignets et les mains. Prenez alors quelques instants pour entrer en contact avec les sensations en provenance de vos bras, peut être sentirez vous de la chaleur, des picotements, des fourmillements ou tout autre chose, observez, ressentez...
    .

  • Puis relâchez tout le dos en partant de la nuque, parcourez par la pensée la colonne vertébrale, en descendant vertèbre après vertèbre et en relâchant tous les groupes musculaires de part et d'autre de la colonne en insistant plus particulièrement sur la région lombaire. Prenez quelques instants pour bien sentir tout votre dos...
    .

  • Relâchez alors la poitrine, les flancs, la taille et toute la ceinture abdominale, et entrez en contact avec votre respiration, sans la modifier, observez la, sentez son rythme, sa présence, les mouvements de la poitrine et du ventre, peut être même aussi du diaphragme qui se soulève et s'abaisse, gouttez cet instant de calme et de bien-être...
    .

  • Puis relâchez le bassin, les fesses, le périnée... et laissez la relaxation gagner progressivement vos cuisses, vos genoux, vos mollets, vos chevilles et vos pieds, jusqu'au bout des orteils...
    .

  • Prenez conscience de votre corps dans sa globalité, de votre état de calme et de bien-être...
    .

  • Pour approfondir encore cet état, vous pouvez vous concentrer sur vos expirations, à chaque expiration, il suffit d'imaginer que vous lâchez prise encore et encore, de plus en plus, vous laissez partir tout ce qui reste de tension, vous pouvez le visualiser sous la forme d'une descente en vous même, de plus en plus profond, de plus en plus calme. Goûtez cet instant soyez conscients de ce qui se passe, de votre bien être, de votre calme, de tout ce qui se présente là tout simplement et plus particulièrement dans votre corps.
    .

  • Lorsque vous le désirez, vous pouvez revenir à votre état de veille:prenez quelques respirations plus profondes, commencez à bouger lentement votre corps (doigts ,orteils, mains pieds..). Faites tous les mouvements, étirements, baillements, que vous souhaitez, prenez bien votre temps ...et enfin, ouvrez les yeux comme après une bonne nuit de sommeil.

Je vous propose de faire cette expérience chez vous, au moment où vous le désirez, quand vous en sentez le besoin... La relaxation sera moins profonde qu'en séance de sophrologie, puisque la voix du sophrologue et sa tonalité (qu'on appelle terpnos logos: ton monocorde, doux et persuasif pour résumer très schématiquement) induit une relaxation plus facile et plus profonde, mais vous vivrez une expérience qui je l'espère vous donnera envie de continuer...

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de inspirezvous la bulle de detente
  • Le blog de inspirezvous  la bulle de detente
  • : INSPIREZ-VOUS LA BULLE DE DETENTE PRESENTATION DE LA SOPHROLOGIE ET LA RELAXATION POUR TOUT CEUX QUI SOUHAITENT FAIRE LE CHEMIN VERS LA CONSCIENCE ET L 'EXPLORATION DE LEUR MONDE INTERIEUR EN VUE DU BIEN ETRE ET DE L'HARMONIE .EQUILIBRE ET DEVELOPPEMENT PAR LA RELAXATION .La plus grande révolution de notre génération est la découverte que l'être humain, en changeant l'attitude de ses pensées intérieures, peut changer les aspects extérieurs de sa vie. William James (1842-1910)
  • Contact

Recherche

Liens