Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

 

images-2

 

L'activité cérébrale produit des ondes variant de 7.5 à 14 par seconde, bande que l'on appelle les ondes Alpha. C'est la zone d'activité électrique du cerveau concomitante avec la douce léthargie de la fatigue, de la somnolence et du rêve éveillé. Les études encéphalographiques ont démontré que l'état Alpha du cerveau correspond à l'état du cerveau chez le yogi en extase; qu'il est la condition cérébrale la plus propice à la création artistique et qu'il développe ou accentue les pouvoirs paranormaux. Il n' y a donc rien de plus naturel que l'état Alpha, puisqu'on y passe tous au moins deux fois par jour. En effet, à un moment donné, préalablement au sommeil, il existe cette zone intermédiaire de conscience dans laquelle il devient si facile de suivre les images mentales qui se présentent alors à l'oeil intérieur. Ainsi en est-il le matin, lorsque l'on se réveille avec l'impression bien définie de sortir d'un rêve et que l'on se demande si l'on est bien éveillé. L'état Alpha peut s'obtenir par la détente autogène. La détente autogène permet la suggestion autogène. Et les deux sont dit ''autogènes'', parce qu'on les engendre soi-même. (Pierre Clément Transformez votre vie grace à l'autosuggestion, p.25-26-27-28.)

 

 

 

ONDES BÊTA = ÉVEIL = 14 À 30 PULSIONS PAR SECONDE

ONDES ALPHA = SOMNOLENCE = 7.5 À 14 PULSIONS/SECONDE

ONDES THÊTA = ÉTAT D'HYPNOSE = 3.5 À 7.5 PULSIONS/SECONDE

ONDES DELTA = SOMMEIL = 3.5 À 0.5 PULSIONS/SECONDE

 

 

tats de conscience

Les ondes émises par le cerveau dépendent des de nos états de conscience. Rappelons tout d'abord la différenciation des structures cérébrale et spirituelle au niveau du cerveau: Cerveau gauche: partie rationnelle.

Cerveau droit: partie intuitive.
Il est facile de comprendre que nous n'émettons pas les mêmes ondes, lorsqu'on résout un problème de chimie et lorsqu'on est plongé dans un profond sommeil. Plus la fréquence est faible et plus l'état d'inconscience est profond. Au-dessus de douze cycles par seconde c'est l'état conscient ou état Béta (Ondes Béta). C'est l'état de la connaissance objective, connaissance donnée par les sens; c'est aussi l'état où nous sommes le plus limités. À ce stade, le temps et l'espace possèdent des limites. Dans un état de concentration consciente normale, nous émettons des ondes d'environ vingt à quarante cycles/seconde.

Entre douze et sept cycles par seconde, c'est l'état Alpha (Ondes Alpha). C'est le premier état méditatif; il nous est possible de passer dans cet état à n'importe quel moment de la journée, en utilisant la méthode de l'imagination contrôlée. Pour atteindre l'état Alpha durant la journée, il sera facile d'utiliser des techniques respiratoires. La méthode 2-4-8 en est un exemple: deux secondes pour l'inspiration, quatre secondes pour la rétention et huit secondes pour l'expiration.

Entre sept et quatre cycles par seconde, c'est l'état Théta (Ondes Théta):sommeil profond; dans cet état, on ne sent plus son corps.

Entre quatre et un cycle par seconde, c'est l'état Delta (Ondes Delta): rêves. Nous résumerons ces trois états de conscience sur le schéma suivant :

PROGRAMMATION ALPHA

Prenez une position confortable et fermez les yeux. Prenez une grande respiration et durant l'expiration voyez et répétez mentalement le numéro "3" trois fois. Prenez une autre grande respiration et durant l'expiration voyez et répétez mentalement le numéro "2" trois fois. Prenez une autre grande respiration et durant l'expiration voyez et répétez mentalement le numéro "1" trois fois. Vous êtes maintenant au premier niveau ?, le niveau d'esprit principal permettant d'atteindre vos buts. Pour vous aider à atteindre un niveau d'esprit plus profond, je vais maintenant compter de dix à un. À chaque numéro descendant, vous allez vous sentir descendre plus profondément et vous entrerez dans un niveau d'esprit plus sain et plus rapproché de la réalité. Prenez une grande respiration ... 10-9, sentez-vous descendre plus profondément,

8-7-6, de plus en plus profond,

5-4-3, de plus en plus profond,

2-1, vous êtes maintenant dans un plus profond et plus sain état d'esprit que vous ne l'étiez auparavant. Vous pouvez descendre encore plus profondément en détendant les paupières; détendez vos paupières, sentez combien détendues elles sont et permettez à cet état de détente de pénétrer dans tout votre corps et de descendre jusqu'à vos orteils. C'est une sensation merveilleuse d'être complètement détendu et de prendre conscience de cet état d'existence beaucoup plus sain.Pour vous aider à accéder à un niveau d'esprit plus profond encore, je vais compter de un à trois et je vais produire un son avec mes doigts; à ce moment-là vous allez vous projeter mentalement dans votre endroit favori de relaxation. Je vais ensuite arrêter de parler et lorsque vous entendrez ma voix de nouveau, une heure de temps se sera écoulée; ma voix ne vous alarmera pas, vous prendrez une grande respiration et vous irez encore plus profond. 1, 2, 3, transportez-vous mentalement dans votre endroit idéal de relaxation jusqu'à ce que vous entendiez encore ma voix encore une fois , RELAXEZ-VOUS.

Je suis maintenant capable de projeter mes facultés, mes sens, et de projeter mon esprit dans les différents royaumes: dans le royaume minéral à tous ses niveaux et profondeurs;

dans le royaume végétal à tous ses niveaux et profondeurs;

dans le royaume animal à tous ses niveaux et profondeurs;

dans le royaume humain à tous ses niveaux et profondeurs.

EXERCICES PRATIQUES

1) Pratiquer régulièrement la programmation Alpha , jusqu'à ce que vous puissiez passer à l'état Alpha en joignant les trois doigts.
On peut utiliser l'état Alpha chaque fois qu'une concentration plus intense est requise: lorsqu'on suit un cours;
lorsqu'on s'adresse à un groupe de personnes;
lorsqu'on veut réfléchir intensément;
lorsqu'on décide de rétablir l'équilibre en nous;
lorsqu'on veut intensifier les pouvoirs de sa pensée;
lorsqu'on veut mieux accomplir sa tâche .

2) Lire la programmation Alpha en joignant les trois doigts chaque soir de la semaine.

3) Pratiquer la méthode de l'imagination contrôlée, au moins une fois par semaine, en suivant les trois étapes énumérées ci-après :

Étape Nº 1 : Dans le calme on se détend et on ferme les yeux. On commence par imaginer le mur du local où on se trouve complètement noir ou complètement rouge ...etc..

Étape Nº 2 : Lorsque les exercices précédents sont réussis, on imagine accroché au mur un beau citron, et on commence à goûter sa saveur.

Étape Nº 3 : On imagine mentalement le chiffre 3, puis on le répète mentalement trois fois. On imagine mentalement le chiffre 2, puis on le répète mentalement trois fois. Enfin on imagine mentalement le chiffre 1, puis on le répète mentalement trois fois.
4) Appliquer la règle d'or dans votre vie: «L'intérieur commande l'extérieur, tout comme l'extérieur peut influencer l'intérieur».

 

 ETAT ALPHA : état naturel dans lequel vous êtes au moins deux fois par jour :   
                       avant l'endormissement et avant le réveil (corps au repos, esprit éveillé). La fréquence des ondes 
                       cérébrales dans cet "état frontière" se situe entre 8 et 12 Hertz (puissance des impulsions électriques 
                       produites par le cerveau, mesurées en microvolts scientifiquement). Cet état modifié de conscience 
                       est favorable à une introspection sereine des informations qui émergent de la mémoire. 

 

 

 

La relaxation


 

Introduction

Relaxation vient d'un mot latin signifiant détente, repos. La relaxation est une détente physique volontaire. Elle peut aboutir, chez certaines personnes, avec certaines techniques, à un état de conscience modifié.
L'occident s'est intéressé aux techniques de relaxation au début du 20ème siècle, notamment le physiologiste américain Jacobson; les pratiques sont en fait des adaptations de hatha yoga et de méditations orientales, reprenant un de leurs effets: la détente physique volontaire induit la détente nerveuse.

La relaxation a des effets reconnus tant du point de vue physique (détente musculaire, réduction et régulation des rythmes respiratoire et cardiaque) que du point de vue psychique (calme durable, équilibrage des hémisphères cérébraux, amélioration de la mémoire et de la concentration).
La relaxation stimule le cerveau droit, et permet de se recentrer entre gauche et droite.
Le sommeil est une relaxation naturelle, mais en tant qu'acte volontaire bien pratiqué, une relaxation de 20 minutes équivaut à 3 heures de sommeil.
Une relaxation guidée par un moniteur expérimenté est recommandée dans un premier temps, avec une cassette dans un deuxième temps, sans support extérieur dans un troisième temps.

Relaxation profonde

Hypnose et autohypnose
L'hypnose a été très pratiquée dans l'antiquité en tant que thérapeutique; le document le plus ancien sur l'hypnose date de 1700 avant J.C..
Attaquée par l'église en occident au moyen âge, elle a repris de l'essor au 19ème siècle, avec les études de Charcot et Bernheim à la faculté de médecine, puis au 20ème siècle avec Pavlov.
Un chirurgien écossais a pratiqué plus de 2000 opérations sous hypnose, dont des amputations; la découverte de l'anesthésie a limité les applications purement médicales de l'hypnose.
Le test de la chute arrière est bien connu pour déterminer si une personne est facile à hypnotiser: la personne doit avoir les talons joints, les bras le long du corps; tout en préparant la personne par un texte monocorde, demandant de se détendre, l'hypnotiseur place un doigt entre les deux yeux de la personne puis en tournant autour, met sa main droite sur le haut de la colonne vertébrale, juste en dessous de la nuque, lui demande de se laisser aller, puis tout doucement retire sa main, ayant pour effet de la faire partir en arrière si elle ne résiste pas mentalement.

L'hypnose est un état intermédiaire entre le sommeil et l'état de veille; elle peut être légère, moyenne ou profonde.
Pour y parvenir 4 grandes familles de techniques peuvent être utilisées:

  • la télépathie spontanée ou maîtrisée,
  • le magnétisme par impositions des mains et passes magnétiques,
  • la suggestion par des phrases courtes, utilisant des affirmations répétitives,
  • la fascination visuelle par le regard ou auditive par la voix.

Le changement d'état de conscience provoqué par l'hypnose est très profond, mais même sous hypnose profonde, une personne ne peut pas faire quelque chose qui va à l'encontre de sa morale ou de ses idées. Tout le monde peut être hypnotisé à condition d'être volontaire. L'hypnose peut provoquer l'apparition de facultés mentales et de perceptions extrasensorielles ignorées.

L'autohypnose a été découverte (au moins en occident) par O. Vogt en 1893; les méthodes d'autohypnose (une bonne vingtaine) utilisent alternativement:

  • la concentration sur une forme (disque d'autohypnose), la flamme d'une bougie, un son (battement d'un métronome, mantra, comme SoHam),
  • le souffle par la respiration abdominale (yoga).

Le training autogène
Mis au point par le psychanalyste allemand Schultz vers 1910, c'est une méthode de relaxation contrôlée très répandue, comprenant deux phases:

  1. le sujet apprend à sentir le poids puis la chaleur dans ses membres, à observer les battements de son coeur, maîtriser sa respiration,
  2. le sujet étant alors dans un certain état d'hypnose, le thérapeute prononce des formulations aptes à produire des images et des associations bénéfiques.

La relaxation est plus efficace lorsque le niveau alpha est atteint, ce qui demande méthode et pratique. Elle entraîne une modification de l'état de conscience, comme y conduisent toutes les disciplines de méditation. Pour être performante, elle est généralement associée à la visualisation utilisée en particulier dans les pratiques de pensée positive.

Rappel sur l'activité cérébrale
Toutes les ondes encéphalographiques peuvent être enregistrées à l'aide d'électrodes spéciales posées sur la tête:

  • Conscience extérieure: onde bêta, fréquence 15 à 30 Hz, état éveillé ordinaire,
  • Conscience intérieure: onde alpha, 7 à 14 Hz, ondes découvertes les premières, proche de l'état de sommeil appelé niveau sophro-liminal,
  • Inconscience :
    • onde thêta, 4 à 7 Hz, sommeil, état exploité en hypnose et sophrologie,
    • onde delta*, 0 à 4 Hz (3 à 4 sommeil profond, 1 coma, 0 mort).

* A noter que chez les yogis, des ondes delta conscientes sont observées.

Comment descendre en alpha?
José Silva, dans la méthode qui porte son nom, propose la pratique suivante:

  • Projetez-vous mentalement dans votre lieu idéal de détente.
  • Fermez les yeux.
  • Sous les paupières closes, dirigez votre regard vers le haut, en un point situé à un angle d'environ 20 degrés par rapport au plan visuel normal.
  • A des intervalles de 2 s, décomptez de 100 à 1, en étant très concentré.

Utilisez cette technique pendant dix matins de suite, puis décomptez de 50 à 1, puis de 10 à 1, et enfin de 5 à 1, chacun de ces exercices dix matins de suite également. Au bout de cette période, si vous avez parfaitement pratiqué, vous pourrez utiliser la technique suivante dite des 3 doigts:
Descendez en alpha et dites pour vous-même en silence: "Chaque fois que je joins mes doigts: pouce, index, majeur, de la même main, je veux immédiatement descendre au niveau alpha".
Il suffira de joindre ces 3 doigts pour qu'instantanément, vous descendiez à un niveau plus profond de conscience.
Pour remonter du niveau alpha, servez-vous, dès le début, de la technique suivante, qui vous évitera d'en sortir spontanément. Dites mentalement: "Je vais doucement sortir de ce niveau en comptant de 1 à 5; je me sentirai bien réveillé et mieux qu'auparavant. Un, deux: prépare-toi à ouvrir les yeux; trois, quatre, cinq: les yeux ouverts, je suis parfaitement réveillé, me sentant mieux qu'auparavant".

La sophrologie
(du grec sôphrôn : sagesse liée à la santé de l'esprit) Elle a été créée entre 1960 et 1980 par Alfredo Caycedo, neuropsychiatre colombien qui, après un long voyage en Orient, a ramené et ajusté les techniques du Yoga, du Bouddhisme et du Zen au monde occidental.
Il s'agit d'une relaxation dynamique qui active l'énergie dans le corps, réduit le stress et calme le mental; pour cela, le sophrologue procède par suggestions et utilise principalement la méthode de contraste des couleurs inventée par Lévy-Suhl en 1908, permettant d'atteindre le niveau alpha.

 

Relaxation et états de conscience 


Etat Alpha  
Si vous avez déjà expérimenté une relaxation, vous avez déjà expérimenté l’état alpha. Il s'agit de l'état de relaxation, de "bord du sommeil". Cette dénomination fait référence aux ondes cérébrales émises en état de relaxation. Aperçu général :  

- Ondes bêta : ce sont les ondes émises lors de l’éveil, de toute activité. Elles sont de faibles amplitude et rapides : 14 à 20 cycles/secondes. La panique peut par exemple faire accélérer ses ondes jusqu’à 50 cycles/seconde.  

- Ondes Alpha : ce sont les ondes émises par le cerveau lors e l’endormissement ou de l’éveil. etat de bord du sommeil que l’on retrouve dans une séance de relaxation. Le relâchement musculaire entraîne le lâcher prise mental que le relevé de ces ondes manifestent : 7 à 14 cycles/seconde)  

- Ondes thêta : c’est la phase de sommeil léger : 4 à 7 cycles par seconde  

- Ondes delta : elles correspondent au sommeil profond et en ralentissant encore au coma : 1 à 4 cycles/seconde.


  
Etat de relaxation et états de conscience  
L’état de détente, de relaxation recherché en sophrologie est un état naturel. Ce point est important tant il paraît anormal dans nos société de se laisser aller.   

Comme nous l’avons vu, c’est d’ailleurs un état que nous traversons tous au moins deux fois dans la journée :  

- lorsque nous nous réveillons.  

- lorsque nous sommes sur le point de nous endormir. Cet état (sophronique pour les sophrologues) est notamment appelé « du bord du sommeil ».  
  
Le but en sophrologie est de développer les potentialités de l’individu, avec comme révélateur son degré de développement de conscience (de lui-même, de ses actes, des autres, …). Cette conscience est hyper-disponible en état de relaxation.  

D’un état pathologique, le sujet évolue vers un état normal (ou non pathologique). Mais l’évolution ne s’arrête pas là. L’état de conscience sophronique est recherché, sorte d’hyper-conscience, vigilante, libérée de toute pensée et crispation parasites et donc prête à accueillir pleinement toute sollicitation ou remise en cause.  

Cet état de bien-être (au sens propre), agréable par lui-même, est avant tout un outil d’évolution et de changement. Il a de multiples intérêts. En état de relaxation (niveau sophroliminal) :  

- La détente psycho-corporelle apporte un bien-être immédiat.  
- Les capacités de mémoire et de concentration sont accentuées.  
- La capacité à former des images est plus importante (imagination)  
- Les sensations vécues vont être intégrées sans effort, naturellement.  
- Le lâcher-prise est permis, le champ du possible s’ouvre.  

 

Les ondes cérébrales


Des chercheurs ont découvert que nos différents états de conscience correspondent à des ondes cérébrales spécifiques. La fréquence de nos ondes cérébrales change en fonction de nos états mentaux.

Les ondes Bêta 13 Hz et plus : concentration, état de veille actif, affirmations et intentions spirituelles.
La ondes Alpha 8 à 12 Hz : rêve éveillé, méditation, hypnose, visualisation…
Les ondes Thêta 5 à 7Hz : visualisation lucide, début de la phase vibratoire, états de transe ; hypnose et méditation profondes, état hypnagogique.
Les ondes Delta 0,5 à 4 Hz : Guérison, conversion de rêve et réveil onirique, sommeil profond.

 

 
Les ondes bêta correspondent à notre état de veille normal. Nos yeux sont ouverts, nous sommes concentrés et nous dirigeons notre attention vers le monde qui nous entoure. Que nous soyons au travail ou à la maison, nous produisons des rythmes bêta (généralement entre 14 et 40 Hz). Ces rythmes sont les plus dominants dans notre cerveau et sont associés à l’attention physique, l’excitation, la concentration, la cognition, et à des niveaux supérieurs, à la peur et à la détresse. Lorsque nous ralentissons le rythme de notre activité cérébrale, nous devenons de plus en plus détendus et notre attention se tourne vers l’intérieur. Durant l’état alpha, la fréquence des ondes cérébrales s’étend de 8 à 13Hz. A cette fréquence, les ondes cérébrales alpha prennent le contrôle de notre cerveau, ce qui crée une sensation de calme souvent appelé état alpha. Il semble que cet état corresponde à une phase d’assoupissement ou de neutralité du cerveau, commune chez les gens libérés de tout stress. Lorsque nous sommes complètement détendus, et même légèrement assoupis, notre cerveau passe à un état plus lent, mais plus puissant, appelé thêta. La fréquence des ondes cérébrales se situe alors entre 4 et 8Hz.

L’état thêta est aussi appelé « état crépusculaire », car il se situe entre la veille et le sommeil. Cette phase cérébrale est généralement ponctuée d’imageries mentales involontaires et de rêves éveillés. Souvent associé à l’état hypnagogique, cet état peut être le point de départ d’une expérience de sortie hors corps ou d’un état de conscience mystique. Les ondes thêta ouvrent l’esprit au matériel subconscient, à une compréhension soudaine, à des intuitions et à plus de créativité. Cet état peut s’avérer ésotérique et difficile à maintenir. Il semble que les chercheurs ne soient pas en mesure de nous fournir plus d’information à ce sujet étant donné que les gens ne peuvent maintenir cet état que pendant une brève période de temps. Lorsque nous sommes complètement endormis, les ondes cérébrales dominantes sont les ondes delta.

Ces ondes sont encore plus lentes que les ondes thêta, leur fréquence se situant sous la barre des 4Hz. Il semblerait que certains individus soient capables de demeurer conscients dans cet état, associé à la méditation profonde, à la transe et à d’autres états de conscience transcendantaux. Le réveil onirique, tout comme la conversion de rêve, se produisent aussi dans cet état. Finalement, nous savons que lorsque notre cerveau entre dans l’état delta, cela déclenche la libération d’une hormone de croissance fort importante.

Le procédé Hemisync

Après avoir testé quelques centaines de fréquences différentes, Robert Monroe et ses collaborateurs finirent par mettre l’oreille sur un certain son, capable de maintenir sans peine le sujet dans un état oscillant entre la vigilance et le sommeil. Le procédé fut cent fois testé, perfectionné, breveté et les premiers résultats intéressant ne tardèrent pas à suivre. On constata tout d’abord que la majorité des volontaires expérimentaient un état commun dans lequel le corps était endormi mais où l’esprit demeurait, lui, alerte. Il fut arbitrairement dénommé focus 10 (point 10). Une nouvelle étape fut franchie lorsque l’on ajouta à la fréquence sonore d’éveil habituelle des fréquences bêta dont on savait qu’elles sont associées aux perceptions extrasensorielles.

Hors, en vertu d’une loi physiologique mise en évidence dans les années trente, le cerveau, à l’image d’un diapason, a tendance par effet de résonance à harmoniser son train d’ondes sur les fréquences qu’il perçoit. Le processus expérimental fut enfin complété par la mise au point d’un procédé permettant aux deux hémisphères du cerveau de fonctionner simultanément : le procédé hémisync.

 


 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de inspirezvous la bulle de detente
  • Le blog de inspirezvous  la bulle de detente
  • : INSPIREZ-VOUS LA BULLE DE DETENTE PRESENTATION DE LA SOPHROLOGIE ET LA RELAXATION POUR TOUT CEUX QUI SOUHAITENT FAIRE LE CHEMIN VERS LA CONSCIENCE ET L 'EXPLORATION DE LEUR MONDE INTERIEUR EN VUE DU BIEN ETRE ET DE L'HARMONIE .EQUILIBRE ET DEVELOPPEMENT PAR LA RELAXATION .La plus grande révolution de notre génération est la découverte que l'être humain, en changeant l'attitude de ses pensées intérieures, peut changer les aspects extérieurs de sa vie. William James (1842-1910)
  • Contact

Recherche

Liens