Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

 

alone 10

 

 

Nous savons tous ce que c'est que de ressentir du stress ou de l'anxiété. La plupart d'entre nous ressentent de l'anxiété lorsqu'ils font face à des situations stressantes ou des événements traumatisants. Notre coeur bat plus vite juste avant une présentation ou un examen ou bien encore des papillons dans l'estomac avant un rendez-vous amoureux. C'est la façon dont s'exprime notre corps pour nous prévenir d'une situation où l'on peut se sentir en dans changer ou menacé.

Cependant, si le stress prennent une place trop importante et que la peur et l'inquiétude l'emportent sur tout, vous pouvez souffrir d'un trouble de l'anxiété (aussi appelé trouble anxieux). Heureusement, il existe de nombreux traitements pour guérir de ces crises d'angoisse. La psychothérapie, les techniques de relaxation ou un changement dans votre mode de vie peut vous aider à réduire l'anxiété et vous permettre de reprendre le contrôle de votre vie.

Qu'est-ce que sont les troubles de l'anxieté et les troubles liés au stress?

Les troubles de l'anxiété peuvent prendre différentes formes. Par exemple vous pouvez être pris d'une crise d'angoisse qui arrive sans prévenir. Votre anxiété peut alors venir d'une inhibition sociale extrême, de vos obsessions, ou d'une phobie.

Même si ils prennent des formes différentes, tous ces troubles anxieux ont une chose en commun: une peur et/ou une inquiétude persistente de quelque chose. La fréquence et l'intensité de cette peur peut immobilisante ou stressante. Les caractéristiques des troubles de l'anxiété sont:

  • Une anxiété constante qui vous prend toute votre énergie et votre concentration
  • Une anxiété qui vous oblige vous à isoler des autres pour vous sentir mieux
  • Une anxiété qui interfère avec vos activités du quotidien comme aller dehors ou interagir avec les autres

Les troubles de l'anxieté peuvent conduire à d'autres problèmes plus graves comme une faible estime de soi, la dépression ou l'alcoolisme. L'anxiété peut aussi avoir un impact négatif sur votre travail et vos relations avec les autres. La bonne nouvelle est que l'anxiété et le stress est quelque chose que l'on sait largement guérir. Un traitement adapté vous permettra de ne plus vous sentir inquiet de tout et de mener la vie que vous souhaitez.

Les crises d'angoisse et les crises de panique

Les crises d'angoisse, aussi appelées crises de panique, sont des épisodes intenses de peur voire de terreur. Elles arrivent généralement sans prévenir ou sans signe avant-coureurs et bien que la peur soit généralement irrationnelle, le danger est perçu comme réel. Une personne souffrant d'une crise d'angoisse aura souvent l'impression qu'elle sur le point de mourir ou de s'évanouir.

Symptômes d'une crise d'angoisse

  • Difficulté à respirer, souffle court
  • Palpitations
  • Douleurs dans la poitrine
  • Tremblements
  • Nausée, maux d'estomac
  • Peur de perdre son contrôle ou devenir fou

Signes et symptômes des troubles liés au stress et à l'anxiété

Les premiers symptômes liés au stress et à l'anxiété sont la peur et l'inquiétude. Cependant, les troubles de l'anxiété sont aussi caractérisés par d'autres symptômes émotionnels et physiques.

Symptômes psychologies et émotionnels
  • Sentiment d'appréhension, de crainte
  • Concentration "sélective"
  • Se sentir inutile
  • Irritabilité
  • Confusion
  • Abstention à faire quoi que ce soit
  • Problèmes comportementaux (particulièrement chez les enfants et les adolescents)
  • Nervosité
  • Sentiment d'insécurité
  • Désire de s'échapper de tout, de fuire

 

Symptômes physiques
  • Palpitations, coeur qui bat à 100 à l'heure
  • Douleur dans la poitrine
  • Mains mouattes
  • Douleurs à l'estomac
  • Envie d'aller aux toilettes récurrente, diarrhée
  • Souffle court
  • Sueurs
  • Sursauts, tics, nervosité
  • Muscles tendus
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Insomnie

En raison des nombreuses formes que peuvent prendre les symptômes physiques des troubles du stress et de l'anxieté, les personnes atteintes de ce type de problèmes pensent souvent, par erreur, qu'ils souffrent d'un problème médical. En effet, les personnes souffrant de troubles anxieux vont généralement 3 à 5 fois plus souvent chez le médecin que les autres. Par conséquent, il est très important de connaître les différentes formes que peuvent prendre les effets de l'anxieté pour être capable de la diagnostiquer de bonne heure.

 

l existe de nombreux facteurs pouvant contribuer au développement des troubles liés au stress et à l'anxieté. Votre environnement, personnalité, relations familiales et même prédispositions génétiques peuvent jouer un rôle. De plus, des événements stressants comme des problèmes financiers ou des disputes dans le couple peuvent aussi favoriser l'apparition de troubles anxieux. Il est important de comprendre qu'il n'y a pas qu'une seule raison au trouble anxieux. Il y a plusieurs facteurs qui sont reliés et qui interagissent entre eux.

Facteurs à risques de troubles anxieux et troubles liés au stress

Facteurs liés à l'environnement L'environnement d'une personne peut jouer un grand rôle dans le développement de l'anxieté. Les problèmes financiers, les conflits familiaux, des parents trop stricts, des parents eux-mêms anxieux et le manque de soutien sont autant de raison qui peuvent conduire au stress et à l'anxieté chroniques. Traits de personnalité

Nos traits de personnalité ont une influence sur notre façon de réagir au stress et sur les conséquences du stress. Les gens atteints de troubles liés au stress perçoivent souvent le monde qui les entoure comme un endroit menaçant et ont l'impression de ne pas pouvoir faire façe à leur environnement. Cette perspective pessimiste peut conduire à un manque de confiance en soi et à une faible capacité à affronter les événements.

Equilibres chimiques dans le cerveau Certaines études montrent que des déséquilibres dans les neurotransmetteurs de notre cerveau tels que la serotonine ou l'épinéphrine peuvent contribuer à l'émergence de problèmes liés au stress. Des anomalies dans l'hormone du stress appelée cortisol peuvent aussi êtres détectées. De nombreuses médications peuvent être prescrites pour réajuster ces déséquilibres. Hérédité Les troubles anxieux ont tendance à se retrouver de génération en génération. Les gens atteints d'anxieté ont souvent des antécédents familiaux de problèmes liés à l'humeur ou à l'anxieté. Même les problèmes d'anxieté sont souvent liés à l'environnement, les chercheurs pensent aussi qu'il existe des facteurs génétiques dans l'apparition de l'anxieté. Cela peut être par exemple une vulnérabilité biologique face au stress. Traumatismes Un trouble de l'anxieté et du stress peut se développer suite à un événement traumatisant comme un accident de voiture ou un divorce. L'anxieté peut aussi remonter à l'enfance à cause d'un traumatisme particulièrement fort ayant laissé des traces et des prédispositions à l'angoisse.

Diagnostiquer les troubles liés à l'anxieté et au stress

Si vous souffrez d'anxieté et de stress avancés depuis six mois ou plus, vous souffrez probablement de troubles anxieux. Les inquiétudes qui interfèrent avec votre travail, vos relations ou vos activités sont le signal d'alerte que vous risquez le développement de troubles anxieux. Si vos peurs et votre stress ont pris le dessus sur tout ce qui fait votre vie quotidienne, il est important que vous cherchiez de l'aide.

D'abord, vous devez consulter un médecin pour savoir vos problèmes ont une origine médicale. Certains médicaments ou certaines maladies créent des symptômes prochent de l'anxieté comme un battement de coeur rapide, la nausée ou la nervosité. Un changement de médication ou un diagnostic de maladie permettra de traiter le problème d'anxieté. Votre médecin fera un examen physique et éventuellement des tests sanguins.

Problèmes de santé qui peuvent passer pour des facteurs d'anxieté
  • Problèmes de thyroïde
  • Diabète
  • Hypoglycémie
  • Asthme
  • Désordres du sommeil
  • Epilepsie
  • Certaines maladies du coeur
  • Migraines
  • Certaines maladies psychiatriques

 

Médicaments et substances pouvant conduire à l'anxieté et au stress
  • Caféine et autres stimulants
  • Drogues, héroïne, cocaïne, amphétamines
  • Stéroïdes comme la cortisone
  • Produits amaigrissants
  • Hormones (pillule, médicaments pour la thyroïde)
  • Médicaments pour réguler la pression sanguine
  • Psychostimulants comme la ritaline ou la dexadrine

L'anxieté peut aussi exacerber les conséquences de problèmes médicaux comme les ulcères, l'hypertension, l'asthme, et les maladies pulmonaire obstructives. De plus, l'anxieté et le stress vont de paire avec le syndrôme de fatigue chronique, l'apnée du sommeil et les céphalées de tension chroniques. Compte tenu de toutes les maladies pouvant troubler le diagnostic de l'origine des troubles anxieux, il est important de consulter un professionnel de santé.

 

Il exite aujourd'hui de très bons traitements pour guérir des troubles du stress et de l'anxieté, n'hésitez donc pas à chercher de l'aide. La plupart des troubles de l'anxieté sont soignés par thérapie cognitive comportementale, médicaments, ou bien une combinaison des deux.

Thérapie cognitive comportementale

La thérapie cognitive comportementale est très efficace dans le traitement contre l'anxieté et le stress. La thérapie cognitive vous aider à identifier vos pensées négatives et irrationnelles et à les combattre pour qu'elles n'alimentent plus vos peurs conscientes ou inconscientes. Une autre composante de la thérapie cognitive est l'exposition. Dans la thérapie par exposition, vous vous confrontez à vos peurs dans un environnement protégé et sûr. Grâce à des expositions répétées, vous aurez un meilleur contrôle sur vos anxietés. En apprenant de nouvelles façons de gérer des situations stressantes, vous commencerez à vous sentir mieux et à prendre le dessus sur votre anxieté. Les thérapies cognitives comportementales pour l'anxieté dure généralement entre 12 et 20 semaines. Elle est menée à la fois de manière individuelle et en groupes de gens avec des problèmes d'anxieté similaires.

Médicaments

Une grande variété de médicaments sont utilisés pour soigner le stress et l'anxieté, y compris les antidépresseurs et les bêta-bloquants. Les médicaments sont parfois utilisés sur une courte période pour soulager les symptômes sévères pour permettre de continuer ensuite d'autres formes de thérapie. Les médicaments contre l'anxieté peuvent avoir des effets secondaires et peuvent devenir une forme de drogue, donc renseignez-vous sur le pour et contre de ce type de traitement contre les effets du stress.

Traitements naturels et traitements par les plantes

Des remèdes par les plantes comme les racines de valériane ou le kava kava sont utilisés pour traiter l'anxieté depuis des années (la racine de valériane permettrait de retrouver le sommeil et serait un somnifère naturel). Cependant, l'efficacité de ces plantes n'est pas bien documentée ou avérée. Gardez en tête que certaines de ces remèdes par les plantes peuvent même faire empirer votre stress. Ils peuvent aussi interagir avec les autres médicaments qui vous auront été préscrits et avoir des effets négatifs sur vous. Dans tous les cas, consultez votre médecin.

Les traitements alternatifs pour guérir de l'anxieté et du stress

Techniques de relaxation - Les techniques de relaxation comme la relaxation musculaire progressive, les techniques de respiration et l'imagination guidée peuvent réduire le stress et l'anxieté.

Le biofeedback - Le biofeedback est une technique pour contrôler sons stress grâce à la visualisation des signaux physiologiques de notre corps et un entraînement pour les modifier (par exemple le rythme cardiaque ou la tension musculaire).

Hypnothérapie - L'hypnose pour guérir l'anxieté est menée par hypnothérapiste qui utilise avec vous différentes techniques thérapeutiques pendant que vous êtes dans un état de profonde relaxation.

Acupuncture - Utilisée depuis longtemps dans la médecine chinoise traditionnelle, acupuncture peut vous aider à réduire votre stress et votre anxieté.

Gérer son stress et son anxieté

Un mode de vie saint et équilibré peut vous aider à contrôler et réduire votre stress. Voici une liste de choses que vous pouvez faire par vous-même pour aller mieux.

Astuces pour réduire et contrôler son anxieté au quotidien

Faites de l'exercice régulièrement

Le sport est un traitement efficace pour lutter contre l'anxieté. Le Yoga et l'aerobic sont des méthodes particulièrement apaisantes.

Faites attention à votre temps de sommeil Le manque de sommeil peut éxacerber l'anxieté. Mangez sainement Bien manger peut vous aider à lutter contre l'anxieté et le stress. Pensez à manger 5 fruits et légumes par jour, ça marche! Faites de la méditation De nombreux types de méditation ont montré leur efficacité pour réduire le stress. Cela permet d'acquérir le contrôle de son esprit et de percevoir les choses comme elles sont réellement. Pratiquez la relaxation Les techniques de relaxation basées sur les projections et le contrôle de la respiration permettent de soulager l'anxieté. Evitez l'alcool et la drogue Ne prenez aucune substance pour soulager votre anxieté. Il ne feraient qu'empirer la situation et créeraient d'autres problèmes. Evitez la caféine Arrêtez de boire toutes les boissons basées sur la caféine à savoir le café, les sodas et le thé. La caféine peut augmenter le stress, provoquer des insomnies et même engendrer des crises de panique. Continuez de voir du monde Passez autant de temps que possible avec les gens avec qui vous vous sentez bien et qui vous apportent un soutien émotionnel. Plus vous aurez de soutien de la part de votre famille ou vos amis, moins vous serez vulnérable au stress et à l'anxieté.

 

Cotez sa peur

28062007

Premièrement, en la cotant vous pourrez constater par vous même les différences entres les chiffres notés à divers moments des crises. Vous pourrez voir que les crises n'atteignent pas toujours nécessairement un niveau super élevé et donc vous serez plus rassurés. Quand on commence a ressentir cela, on peut voir avec le temps et la compréhension de cette méthode là que l'on a moins cette envie d'échapper. Vous saurez que c'est vous et non la situation phobogène qui détermine votre peur.

 

Deuxièmement en la cotant vous transformez votre vécu en une expérience objective et vous pourrez donc a ce moment devenir non plus celui qui subit mais simplement l'observateur critique de votre peur phobique comme vous le seriez pour un autre symptôme tel la rage de dent, les maux d'estomac, de tête etc… En souffrant de maux de ventre on apprend a doser la douleur et a la finale ça ne nous fait plus peur. ça peut faire mal certes mais ce n'est plus apeurant. Quand vous contrôlez votre peur, que vous l'observez et que vous la cotez, vous apprenez à la manipuler de façon a ce qu'elle ne vous terrifie

plus autant qu'avant. En gros vous apprenez a la considérer comme une douleur qui part et revient, que vous traitez, et supporterez mieux au fil du temps et la peur (douleur) ne sera plus effrayante.

 

Barème pour coter vos peurs :  (exemple)

 

0 - relaxation :

 

Vous êtes calme, en paix, tranquille.

 

1 -  Anxiété légère :

 

des petits courants d'anxiété, un début léger de nervosité

 

2 - Anxiété faible :

 

Anxiété faible Des papillons dans l'estomac, des tensions musculaires, définitivement nerveux.

 

3 - Anxiété modéré :

 

Sensation inconfortable mais vous gardez la maîtrise de la situation, le coeur commence a battre plus rapidement, la respiration

augmente, les paumes des mains sont moites.

 

4 - Anxiété marquée :

 

Sensation inconfortable ou de se sentir flotter, le coeur bat plus vite, les muscles sont tendus, vous vous demandez si vous allez

maintenir le contrôle.

 

5 - Début de panique :

 

Le coeur bat plus fort et les battements sont irréguliers, la respiration est forcée, étourdissements, réaction à l'espace (de

flotter), une peur réelle de perdre le contrôle, l'idée de fuir compulsivement.

 

6 - Attaque de panique modérée :

 

Palpitations, difficulté a respirer, sensation d'être désorienté(e) ou d'être détaché(e), d'irréalité. c'est une panique perçu

comme une perte de contrôle.

 

7 - 10 Attaque de panique majeure :

 

Tous les symptômes du niveau 6 amplifiés, terreur, la crainte de devenir fou, folle, ou de mourir, c'est la fuite

compulsive.

 

Voilà. maintenant a vous de tenter de coter vos peur et d'observer ses fluctuations. A chaque fois qu'elle se manifestera essayé de lui donner un niveau, observez la et vous verrez qu'avec le temps, elle baissera par elle même. ça prend du temps mais ça marche

 

La confrontation, Lucien Auger

28062007

Une fois que l’émotion et les idées qui la causent sont identifiées, elle consiste essentiellement à se poser toujours la même question. « Où est la preuve que cette idée est vraie, fausse ou douteuse » ?

 

Si vous croyez que l’idée est vraie, comment pouvez-vous le prouver ? Vous ne le pouvez pas ? L’idée est donc fausse ou douteuse. En effet, une idée vraie est une idée qu’on peut démontrer. De même pour une idée dite fausse. Si la démonstration est impossible dans l’un comme l’autre cas, l’idée demeure douteuse.

 

Dans le cas de l’anxiété, cette question se divise en deux parties. La première porte sur la probabilité du danger et la seconde sur ses dimensions.

 

 

 

La confrontation consiste essentiellement à :

 

1)      mettre en doute les idées qui causent l’anxiété.

 

2)      à se forcer à apporter des réponses claires nettes et réalistes.

 

3)      A se répéter et à se démontrer à nouveau ces réponses pour les ancrer et les rendre habituelles

 

4)      A passer aux actes appropriés en fonction de ces réponses.

 

Dans le cas de l'anxiété, cette question se divise en deux parties. La première porte sur la probabilité du danger et la seconde sur ses dimensions. Quelques exemples rendront cela plus concret:

 

PREMIER EXEMPLE

ÉMOTION:  

“Je ressens de l'anxiété lors d'un orage, alors que je suis chez moi.”  

 IDÉES :

1. “Un éclair peut me frapper et me tuer.”
2. 
“Je ne peux rien faire pour empêcher la chose.”

 CONFRONTATION DE L'IDÉE 1:

a) “Jusqu'à quel point est-il probable qu'un éclair me frappe?”
b)
“Si un éclair me frappe, que peut-il m'arriver de pire?”

RÉPONSES:   

a)“Très peu probable.”
b)
“J'en mourrais sans doute.”

 CONFRONTATION DE L'IDÉE 2:

“Jusqu'à quel point suis-je incapable de me protéger contre ce danger?”

RÉPONSE:

“Je n'ai qu'à demeurer à l'intérieur pendant l'orage.”

 SYNTHÈSE:

“Pendant l'orage, je n'ai qu'à rester à l'intérieur et, ainsi, je ne cours à peu près aucun danger sérieux.” Idée à ancrer par la répétition et la redémonstration.

Passer aux actes.

 

DEUXIÈME EXEMPLE:

ÉMOTION: 

“Je ressens de l'anxiété à propos d'une réunion au bureau.”

IDÉES:

1.  “Si on m'intéroge, je ne saurai que répondre et j'aurai l'air d'un       imbécile.”
2.  “Je ne peux rien faire pour prévenir ce danger.”

CONFRONTATION DE L'IDÉE 1:

a) “Jusqu'à quel point est-il probable qu'on m'interroge?”
b) “Si on m'interroge et que je ne sais pas quoi répondre, que peut-il m'arriver?”

 RÉPONSES:

a) “C'est possible, mais assez peu probable.”
b)
“Si je ne sais pas quoi répondre, je n'ai qu'à me taire. Il ne peut rien m'arriver de grave.”

 CONFRONTATION DE L'IDÉE 2:

“Jusqu'à quel point suis-je incapable de prévenir ce “danger”?”

 RÉPONSE:

Je peux tenter de me préparer à cette réunion et tenter de prévoir les questions qu'on pourrait me poser.”

 SYNTHÈSE:  

“Il est possible qu'on m'interroge, mais je peux me préparer à répondre. Si je n'y arrive pas, je n'en mourrai pas.” Idée à ancrer par la répétition et la redémonstration. Passer aux actes.

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de inspirezvous la bulle de detente
  • Le blog de inspirezvous  la bulle de detente
  • : INSPIREZ-VOUS LA BULLE DE DETENTE PRESENTATION DE LA SOPHROLOGIE ET LA RELAXATION POUR TOUT CEUX QUI SOUHAITENT FAIRE LE CHEMIN VERS LA CONSCIENCE ET L 'EXPLORATION DE LEUR MONDE INTERIEUR EN VUE DU BIEN ETRE ET DE L'HARMONIE .EQUILIBRE ET DEVELOPPEMENT PAR LA RELAXATION .La plus grande révolution de notre génération est la découverte que l'être humain, en changeant l'attitude de ses pensées intérieures, peut changer les aspects extérieurs de sa vie. William James (1842-1910)
  • Contact

Recherche

Liens